Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

arrow_back

Babbler allows PR people and reporters to collaborate a better way.

By joining Babbler you will be able to access hundreds of newsrooms and PR contacts from your industrie(s) and also share with them your upcoming needs.

Their newsrooms are already on Babbler

You're 1 click away from signing up

Previous

Nice to see you again !

Album

CP Bilan Who's Next - janvier 2020
timer minutes reading time minute reading time

Copy link
Retour sur l'édition Mirror Palace

On dit souvent de la mode qu’elle est le reflet du temps et le miroir de la société.


Si elle est certainement la manifestation la plus spontanée de l’époque, c’est avec beaucoup d’impatience, et peut-être une légère appréhension, que l’ensemble de l’équipe Who’s Next attendait cette première édition 2020. Vendredi 17 janvier, alors que le jour se lève à peine sur la capitale de la mode, c’est avec joie qu’a été accueilli l’ensemble de la communauté Who’s Next et qu’a débuté cette édition sous le soleil. En ces temps de climat social et économique difficile et de grèves à répétition, l’ambition était de faire de ce “Mirror Palace”, un espace de création, d’échange et de liberté, loin du tumulte parisien. Un lieu de retrouvailles esthétique, chaleureux et coloré où pourraient dialoguer designers, fabricants, fournisseurs, activistes et journalistes. Jeunes créateurs et grands groupes. Vendeurs et acheteurs. Depuis plus de 25 ans, Who’s Next a vocation à créer ces parenthèses temporelles dans le calendrier de la mode. Quatre jours pour prendre le temps de se rassembler et de réfléchir ensemble à cette industrie en constante mutation et qui se trouve aujourd’hui à un tournant symbolique de son histoire. La révolution numérique, puis le réveil écologique ont amorcé un nouveau temps de la mode. Un nouvel esprit, surtout. C’est cet esprit que nous avons souhaité insuffler durant ces quelques jours et nuits de rassemblement. Créer ces instants propices, ces rencontres imprévues et ces contingences obligatoires pour façonner la mode de demain. Poursuivre ce qui fait l’ADN de WSN depuis plus de 30 ans : la mode et vous. 


Who’s Next est un rendez-vous phare en marge de la Fashion Week. Pour faciliter la traversée de Paris, en pleine effervescence, nous avons mis en place différents moyens de transports pour rejoindre la Porte de Versailles, depuis les aéroports et les quatre principales gares parisiennes, ainsi que différents partenariats avec des compagnies qui ont pu vous mener à bon port. Le dispositif mis en place pour les grèves auprès des visiteurs a eu un succès remarquable avec 6 points de picking et plus de 2000 usagers grâce à des navettes assurées sur les 4 jours. Un dispositif exceptionnel salué par les exposants, comme par les visiteurs. Si la journée du samedi a connu un visitorat moins important en raison de manifestations dans Paris, les trois autres journées ont bien résisté... Au total 42 565 visiteurs ont foulé les allées de Who’s Next lors de cette édition hivernale, démontrant qu’il est toujours ce rendez-vous immanquable de la profession. On enregistre une baisse globale du visitorat (-4,6%) en raison notamment du nombre moindre de visiteurs venant plusieurs jours sur l’événement. Le visitorat “acheteurs” était cependant bien au rendez-vous, légèrement supérieur à celui de la précédente édition (+0,77%). Parmi l’ensemble des pays présents, on note en top 5 du visitorat : la France, suivie par l’Italie, l’Espagne, la Belgique et enfin le Japon. Le visitorat provenant du Royaume-Uni, en sixième position, et l’Allemagne, en septième, ont quant à eux progressé avec respectivement 3,79% et 7,75% de visitorat supplémentaire. On dénombre par ailleurs une hausse de 6,3% de visiteurs uniques qui n’avaient jamais visité Who’s Next auparavant, toutes catégories confondues, et près de 11% de nouveaux acheteurs. Malgré la conjoncture complexe et les moyens mis en place pour pallier la grève, les acheteurs voulaient assister à Who’s Next, montrant que l’événement reste le vaisseau amiral de cette rentrée 2020. 


La scénographie inspirante de “Mirror Palace”, ses bars aux allures dandy, aux murs pastels et rétros, ses ateliers empreints d’onirisme et ses allées labyrinthiques au rythme des damiers, ont transporté les visiteurs dans l’univers de Who’s Next. Chaque hall avait sa propre esthétique, complétant les suivants. Des espaces d’évasion propices aux échanges et aux rencontres fortuites qui ont placé cette édition, sous le signe du dialogue et du style. Dans le club “VIP”, un défilé de looks et de personnalités ont pu échanger et préparer cette nouvelle année dans un cadre chaleureux. La segmentation claire et lisible ainsi que la continuité des stands ont permis aux visiteurs de se déplacer facilement entre les 3 halls de l’évènement : des talks “Impact” à la “Fashion Scene”, de la “Villa Beauté” jusqu’aux allées du “What’s Up”, des halls bankable “Fame” et “Trendy” jusqu’à “Inside”. Les équipes WSN se sont efforcées de concevoir le meilleur parcours client tant pour les exposants que pour les visiteurs. Au total, 1100 marques exposées offraient un état des lieux exhaustif de la mode contemporaine et de ses tendances : des créations colorées et futuristes à la sobriété de coupes au savoir-faire plus classique, du minimalisme des accessoires aux parures excentriques et éclatantes de certaines collections. L’oeil était attiré par cette pluralité de tonalités et de formes, comme un miroir du monde de la mode. 


Impact, tant attendu après le succès rencontré lors de la première édition de septembre dernier, était cette fois-ci intégré à Who’s Next à l’entrée du hall 6. Ce format, que nous avons souhaité différent pour cette édition de rentrée 2020, se voulait être un pas de plus vers une transition écologique devenue indispensable pour l’ensemble de la profession. Une étape supplémentaire, aussi humble soit-elle, pour encourager et développer les marques de mode engagées. “Nous avons pu créer des connections, et augmenter notre visibilité sur cette édition d’Impact, ce qui est considérable pour une jeune marque comme nous ! Nous avons pu rencontrer des acheteurs étrangers, notamment de Corée du Sud, du Canada et de Hollande et nous avons hâte de transformer ces commandes”, conclut le fondateur de la marque “Green Lion”. Avec cette seconde édition d’Impact, nous avons souhaité poursuivre ce travail de dialogue et de médiation. “Ce qui est vraiment appréciable et différent ici c’est d’avoir affaire à des personnes qui sont déjà sensibilisées à toutes les valeurs d’Impact, ce qui permet une qualité de discussion sans pareille. Je pense que c’est aussi parce que le Who’s Next a pu développer une médiation efficace sur le terrain”, conclut Thomas Huriez, chef de file de la mode durable et fondateur de “1083”. Malgré tout, nous avons conscience que nos objectifs avec “Impact” sont aussi et avant tout une question de temps. Prendre le temps d’imaginer et de concevoir un modèle engagé et viable, tant pour les marques de mode exposées, que pour l’ensemble de notre communauté et de nos équipes. Nous souhaitons véritablement témoigner le même niveau d’engagement et de rigueur que ces pionniers de l’éco-responsabilité. Mais comme toute transition historique, cette réflexion est longue et complexe. Pour cette édition, nous avons souhaité poursuivre l’action d’Impact en collaboration avec des marques symboliques, pour revenir en septembre prochain avec une édition structurée et forte, grâce à des mois de travail et de préparation. Une prochaine édition qui sera placée sous le signe de la fédération afin de réunir tous les acteurs de la mode, quelques soient leurs professions. L’espace “talks” - qui a rassemblé, pas moins de 18 conférences majoritairement consacrées à ces nouveaux enjeux et 84 intervenants venus de tous les horizons de la mode - était par ailleurs, l’Agora d’Impact : un lieu de débat réfléchi et passionné. Un lieu d’échanges et de questionnements pour comprendre et anticiper la mode et son avenir. 


Les espaces “Inside” et “Villa Beauté” ont confirmé le succès des précédentes éditions, des achats “coup de coeur” ont permis de fidéliser leur clientèle, notamment pour les boutiques indépendantes. Les grands magasins et concept-stores étaient également au rendez-vous.  L’offre “Inside” s’est faite une véritable place au coeur du Who’s Next, grâce à une sélection soignée et pointue. “Le nombre d’acheteurs a augmenté pour nous depuis la dernière session de septembre et nous avons eu des contacts, avec plus d’une quarantaine de boutiques, ce qui est très encourageant. Ce corner “Inside” est idéal pour notre enseigne. Nous avons rencontré des acheteurs venus du monde entier : Espagne, Italie, Belgique Allemagne, Chine…”, explique la marque “Saguaro”. À la “Villa Beauté”, la marque “Botanika Marrakech” se réjouit de cette première expérience Who’s Next et de son accompagnement : “La prise en charge a été parfaite dans cet espace beauté qui réunit des marques de niche. Nous sommes ravis et reviendrons l’année prochaine.” Le succès de certaines marques comme “Make My Happiness”, présente sur “Inside”, a par ailleurs confirmé l’attractivité d’actions marketing en amont de l’évènement, grâce à l’envoi de box à un panel d’acheteurs sélectionnés. Une opération réussie qui encourage Who’s Next à accroître son offre de services personnalisés en prenant en compte l’univers et les objectifs des marques afin de leur apporter les solutions les plus adaptées. Une offre sortant par ailleurs de ses prérogatives d’organisateur d’événement physique et pouvant se déployer en amont et en aval des évènements. 


L’espace “Fashion Scene” présentaient 11 marques, parmi lesquelles de nombreux lauréats de concours comme “Pag Neckwear”, “Emma Bruschi” et “Coloreve”. Une première expérience enrichissante grâce à leur rencontre avec des journalistes et personnalités de la mode et qui ont pu bénéficier pour certains d’une première approche avec des fabricants et des usines pour la confection de productions futures. Les trois brillants lauréats du premier concours “Lab Scene” en partenariat avec Istituto Marangoni - Salut Beauté, Martin Luttecke et Voir(e) - ont également pu exposer leurs collections aux influences plurielles et maîtrisées représentant fièrement la France, le Chili et la Belgique, et confirmant la place de Who’s Next en tant que dénicheurs de talents internationaux. Les gagnants ont eu l’opportunité d’exposer leur collection sur un espace dédié lors de cette édition favorisant une première interface avec la communauté mode. “Nous avons vraiment gagné en visibilité et nous avons fait de belles rencontres avec des professionnels. Nous avons particulièrement aimé travailler avec des experts et recevoir leur coaching. Les solutions concrètes apportées lors de ces masterclass nous aident beaucoup”, explique Caroline Descamp, co-fondatrice de la marque Voir(e). 


L’espace “Fame” et sa scénographie méticuleusement travaillée ont également été salués par tous les exposants. “L’univers est spacieux et agréable, le brand mix sert vraiment à tous et nos clients sont satisfaits. Nous avons pu réaliser des commandes aux quatres coins du monde : dans les grands magasins chinois mais aussi avec la Russie, le Kazakhstan, la Thaïlande, le Japon, la Belgique, le Canada, et l’Angleterre. Cette édition nous a permis de serrer beaucoup de mains et d’échanger de nombreux sourires tout en maintenant le volume de ventes attendues, c’est donc très satisfaisant pour nous”, conclut Carole Deleuse-Gojon, COO de la marque Suncoo”. Le hall 4 a donc rencontré un véritable succès, tant pour les exposants que pour les visiteurs, qui ont pu profiter d’un lieu convivial pour échanger et finaliser leurs affaires. Les acheteurs étaient majoritairement européens - français et espagnols - mais aussi asiatiques - coréens et japonais.  “Nous avons été très agréablement surprises par le nombre de commandes et de contacts effectués, explique Laetitia Bosc, directrice commerciale de la marque “Stella Forest”. Nous étions un peu inquiètes pour cette édition à cause du contexte économique et social mais finalement nous avons fait une belle édition d’autant plus que nos acheteurs viennent de tous horizons : Amérique du Sud (Argentine, Uruguay) mais aussi Asie et Europe.” 


L’espace “Trendy” a également pu profiter d’un bon visitorat et d’interfaces avec des acheteurs de qualité confirmant l’attractivité de ce pôle. La journée de dimanche notamment, a rencontré un franc succès. “Nous sommes très satisfaits de cette saison, et nous remercions l’équipe Who’s Next pour leur organisation pointilleuse. Nous serons là en septembre prochain !”, s’exclame le fondateur de “La Petite Étoile”. Un visitorat pointu souligné par l’ensemble des exposants qui a pu constater qu’une majorité de visiteurs s’étaient déplacés malgré la conjoncture.


Le prêt-à-porter européen a rencontré un vrai succès. “Ce doit être la 22ème fois que nous participons au Who’s Next et celle-ci fait partie de notre palmarès ! Certaines commandes ont pour destination le Japon, la Russie ou encore le Mexique. C’est exaltant de faire partie de ce monde deux fois par an, se réjouit la marque “Leo et Ugo”. Une première expérience positive également pour la marque “Imprévu”, sa fondatrice Justine God est ravie d’avoir eu des feedbacks de personnalités du monde entier : “Cette première étape heureuse nous a permis de créer des investissements sur le long terme. L’envie de réitérer l’expérience est là !”


Les espaces “accessoires” réservés aux bijoux, sacs, maroquineries, accessoires textiles et chaussures ont également été salués. Les nouvelles marques de bijoux exposées sont ravies de cette visibilité, soutenue notamment grâce à la mixité des stands avec “La Villa Beauté”. “Ces quatre jours nous ont permis de rencontrer des clients clefs pour notre business florissant. C’est très positif pour nous qui entrons dans nos objectifs, c’est vraiment une place de choix pour de jeunes marques de bijoux. L’importance du travail artisanal et du fait-main, au coeur d’évènements comme Who’s Next, est particulièrement intéressant. Nous avons surpassé toutes nos attentes”, explique la marque “Nagle and Sisters”. Tout comme la marque “Bee Valentina” qui prévoit déjà son grand retour lors de la prochaine édition. Les sacs et la maroquinerie reconnaissent également une offre globale créative plus claire et plus pointue avec le retour en force de grands acheteurs maroquiniers comme “Dechhilder”. La marque “Chabrand” a pu ainsi rencontrer une quarantaine de contacts, certains très prometteurs, tout en réalisant plus de 10 commandes.”  Les accessoires textiles ont reconnu la lisibilité de l’offre et la bonne segmentation des stands dans cette petite communauté qui se plaît à se retrouver lors de chaque édition. La chaussure, située près des espaces “Impact”, “What’s Up” et “Trendy”, était quant à elle à l’honneur avec une approche définitivement plus “lifestyle”, souhaitant progressivement aller vers une distribution concept store plus urbaine. “C’est notre premier Who’s Next, s’exclame la célèbre marque “Camper”. Nous revenons des salons Premium en Europe et avons pour ambition de montrer nos lignes contemporaines. Nous n’avons proposé qu’une vision partielle : c’est à dire 50 pieds sur les 500 de notre collection complète. Nous avons eu beaucoup d’acheteurs de grandes enseignes parisiennes, je pense que notre emplacement a beaucoup joué aussi car notre scénographie expérimentale s’est placée au croisement des mondes alentours : Impact, la chaussure et l’urbain, ce qui nous correspond à 200% ! Notre slogan “Little better never perfect” représente bien aussi le “Who’s Next” qui s’ouvre sur la mode éco-responsable.” 


Les visiteurs et exposants ont par ailleurs pu bénéficier de masterclasses et coaching personnalisés avec des experts, parmi lesquels Steve Lambert, pour développer leurs business avec des cas concrets d’actualité. Le succès de ces coachings personnalisés a été véritablement salué par la profession toujours en quête de solutions dans un marché fluctuant rendu d’autant plus complexe par les transitions digitale et éco-responsable. Un florilège d’ateliers ont par ailleurs animé ces quatres jours de mode permettant aux visiteurs de se divertir lors d’ateliers créatifs - DIY, customisation, maquillage - et sportifs, avec des présentations de yoga, ou encore bien-être, avec des ateliers découvertes comme la sophrologie ou la méditation groupée et sonore. 


Une méditation, toujours groupée et très sonore, qui s’est poursuivie jusque tard dans la nuit lors des soirées qui font la renommée de Who’s Next et qui n’ont rien à envier à celles des “afterparty” des catwalks parisiens. L’opening, vendredi, a lancé un véritable élan festif grâce aux performances de la joyeuse bande “House of Ladurée” suivi de l’excellent dj-set du groupe “Bagarre”. En voyant ces sourires décontractés, ces chorégraphies et ces discussions enflammées, on a vu aussi ce qui fait le sens de ces grands rendez-vous annuels : le spectacle de la mode. La “Closing Party” du dimanche quant à elle, a conclu cette belle édition avec style et panache sous les ors des Dj sets de “NK ultra et Anja Sugar“.


Cette édition de rentrée 2020 s’achève ainsi sur une véritable note d’espoir. Celle d’une industrie en pleine mutation, désireuse de trouver des solutions pérennes et durables afin de créer une mode encore plus visionnaire et responsable. Si l’on doit retenir deux mots clefs lors de ce “Who’s Next”, c’est certainement la persévérance et le travail. “Rome ne s’est pas faite en un jour” et la mode ne pourra pas changer immédiatement son modèle mais à en voir la ténacité de ses acteurs, leur créativité sans faille et toujours plus ambitieuse et leur volonté d’en “être”, on sait déjà que la mode n’a rien à perdre : ensemble, nous avons tout à gagner. C’est pourquoi “Impact” vous donne rendez-vous à la prochaine Foire de Paris, du 30 avril au 11 mai prochain, pour un nouveau grand rassemblement de la communauté qui renoue avec une approche B2C comme lors de notre première édition. “Impact” dépasse ainsi le cadre de WSN et représentera l’offre “sustainable” de La Foire de Paris avec une proposition “mode et lifestyle” éclectique : prêt-à-porter, accessoire, beauté, décoration, lifestyle... “Nous souhaitons vraiment participer au rayonnement des marques d’Impact et les faire connaître au plus grand nombre, c’est pourquoi nous nous associons à la Foire de Paris afin qu’elles soient en contact direct avec le consommateur”, conclut Frédéric Maus, à la tête du groupe WSN. L’événement qui entend attirer quelques 500 000 visiteurs s’annonce comme un enjeu majeur, et un défi supplémentaire pour nos équipes, qui s’inscrit dans une vision fédératrice et pérenne de la mode. Nous sommes par ailleurs très heureux de présenter “Traffic”, le salon de services de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, pour sa cinquième édition, qui aura lieu du 4 au 7 septembre prochain, porte de Versailles, lors du prochain Who’s Next. Traffic vient compléter une offre déjà puissante à Paris en nous rejoignant et ajoute son influence en tant que spécialiste de la mode sur les questions d’innovation. Accueillant chaque année près de 1300 exposants prêt-à-porter, accessoires, beauté et lifestyle, et 45 000 visiteurs français et internationaux, Who’s Next élargit donc encore le cercle de sa communauté afin de vous apporter toujours plus de solutions. 

inscrit avec succès

Congratulations, you're registered on Babbler!

Discover now all the news waiting for you on Babbler: visit your newsfeed.!

Your topics have been selected, you can change it by clicking here