ANAMORPHOSE

Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

Download this content

Press release

ANAMORPHOSE // La dépression version fantastique

Copy link

Et si, en vous regardant un matin dans le miroir, vous ne reconnaissiez plus votre reflet ?


Alors que sa relation avec sa femme se dégrade, Axel découvre un matin que son reflet dans le miroir a changé : il y voit un autre visage. Il est d'autant plus dérouté que personne autour de lui ne semble constater de transformation dans son apparence...


Court-métrage de fin d’études, Anamorphoses est porté par une équipe d'une vingtaine d'étudiants en cinéma de la prestigieuse école 3is, sous la houlette de l'inventif Thybault d’Anzul, lui-même en dernière année du cursus Réalisation.


Dans ce film de genre fantastique, nous suivons le parcours d’Axel, trentenaire dont la vie bascule lorsqu’un matin, le reflet qu’il aperçoit dans son miroir n’est plus le même. Le point de mire de ce film est d’aborder le sujet de la dépression à travers un tissu de métaphores plutôt que de front.


À l’origine, il y a le regard que l’on porte sur soi lié à la dépression dans le sens où, sa première victime, c’est bien l’image que l’on a de soi-même. Au-delà de la dévalorisation, qui n’en reste pas moins réelle, on traite ici du fait de ne pas se reconnaître, de se percevoir comme différent de celui que l’on était.

  • Cinéma
  • Culture