ASTERA

Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

Download this content

Press release

CERP Rouen Formation accompagne au bilan partagé de médication
timer minutes reading time

Copy link

En raison du nombre de pathologies chroniques croissant avec le vieillissement, les personnes âgées sont fréquemment polymédiquées. Ceci augmente le risque iatrogène compte tenu de la grande vulnérabilité de cette population aux effets des médicaments. La iatrogénie, chez les personnes de plus de 65 ans, serait responsable d’environ 7500 décès par an et de 3,4 % des hospitalisations.

Le bilan partagé de médication, à réaliser auprès de ces patients, est officiellement intégré à la convention pharmaceutique via :

-         L’avenant n°11 de la Convention signé en juillet 2017 par l’USPO et l’Assurance Maladie, qui introduit le cadre du bilan partagé de médication.

-         L’avenant n°12 signé en novembre 2017, qui en prévoit les modalités.

CERP Rouen Formation accompagne les pharmaciens et préparateurs en pharmacie sur le bilan partagé de médication grâce à une formation éligible au DPC : « Personnes âgées à l’officine : bilans de médication, entretiens, iatrogénie ».

A ce jour, 55 pharmaciens et préparateurs en pharmacie sont déjà formés.

Déjà 96 stagiaires inscrits aux prochaines dates !

39 dates programmées en 2018 sur 22 villes : Abbeville, Agen, Biron, Bordeaux, Boulogne Sur Mer, Cholet, Hérouville, Joue Les Tours, Laigneville, Liévin, Lille, Limoges, Lorient, Lyon, Perpignan, Pont A Mousson, Quimper, Rodez, Saint Quentin, Toulouse, Vannes, Verneuil Sur Avre et d’autres à venir tout au long de l’année sur le territoire français – information disponible sur www.cerprouenformation.fr

La formation proposée par CERP Rouen Formation alterne théorie et pratique avec des rappels sur les médicaments fréquemment dispensés aux sujets âgés et des cas concrets rencontrés à l’officine.


A travers cette formation les pharmaciens et préparateurs pourront :

-         Actualiser ses connaissances sur les médicaments chez les sujets âgés

-         Repérer les situations à risque chez les patients : médicaments, signes cliniques, résultats biologiques, conditions de vie, interactions médicamenteuses

-         Réaliser l’accompagnement des personnes âgées polymédiquées tel qu’il est défini dans les avenants n°11 et  n° 12 de la convention nationale : bilan de médication et entretien « conseil » avec le patient, suivi de l’observance

-         Documenter le dossier informatique des patients, indispensable pour optimiser la prise en charge par l’équipe officinale

Retours des stagiaires déjà formés sur le bilan partagé de médication :

« Qualité du formateur, sujet d’actualité », « Beaucoup de cas concrets pour la pratique », « Les connaissances de la formatrice, les cas concrets », « Remise à niveau sur certaines pathologies », « La qualité de l’intervenant », « Formatrice très agréable, très compétente », « Concret et dynamique », « Alternance cas pratique / théorique », « Formatrice maitrise parfaitement son sujet, formation très pratique », « Cas pratiques variés », « Les connaissances sur la physiopathologie du sujet âgé, les exemples précis, les analyses d’ordonnances », « Objectifs fixés atteints », « Formateur très pédagogue, avec de bons rappels sur les pathologies et la pharmacologie », « La présentation de la prochaine mission du pharmacien dans le BPM », « Échanges intéressants, écoute », « Le concret et la richesse des informations fournies, l’adéquation avec la pratique officinale actuelle », « Qualité de la formation : très claire », « Permet de s’adapter professionnellement à nos besoins », « Aspect pratique, BPM valorisant pour la profession, formateur très agréable et connaissances +++ », « Cas concrets, bonne possibilité de se projeter dans les bilans », « Clarté, possibilité de mettre en place les compétences et informations acquises rapidement à l’officine. Support complet pour transmettre toutes les informations au reste de l’équipe. Formation adaptée aussi bien au pharmacien qu’au préparateur », « Mise en confiance pour la réalisation des entretiens », « En rapport avec notre pratique professionnelle quotidienne », « Formation interactive »


Méthode et moyens pédagogiques mis en place :

La pédagogie est axée sur l’interactivité du groupe et le partage de ses expériences.

Elle alterne la présentation d’exposés théoriques, de séquences d’études de cas suivies d’analyses en commun.

En fin de formation, les stagiaires sont invités à faire le bilan de la journée en identifiant les points clefs à retenir et les axes d’amélioration à mettre en place au retour à l’officine (plan d’action individuel).

Ces méthodes visent l’amélioration effective et progressive dans la pratique professionnelle des participants. Les stagiaires sont d’ailleurs invités à remplir un questionnaire d’évaluation des pratiques professionnelles et un bilan de fin de formation un mois après la formation dans le cadre du DPC.

  • Médecine
  • Santé