Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

arrow_back

Babbler allows PR people and reporters to collaborate a better way.

By joining Babbler you will be able to access hundreds of newsrooms and PR contacts from your industrie(s) and also share with them your upcoming needs.

Their newsrooms are already on Babbler

You're 1 click away from signing up

Previous

Nice to see you again !

Press release

DES ACTEURS FRANÇAIS ET ALLEMANDS DE LA FILIERE ŒUFS S'ALLIENT POUR ENCLENCHER L'ARRET DU BROYAGE DES POUSSINS EN FRANCE DES 2020 AVEC UNE TECHNOLOGIE ALLEMANDE A J+9
timer minutes reading time minute reading time

Copy link
Après l'arrivée des premiers lots de poules issues de sexage in ovo en France en 2019 chez Poulehouse, ce sont aujourd'hui deux acteurs de premier plan de la filière française, le groupe Cocorette et le couvoir français Novoponte qui s'associent avec la startup allemande Seleggt pour utiliser cette technique en France.Ainsi, plus de 150 0

Click to get original image size

Après l’arrivée des premiers lots de poules issues de sexage in ovo en France en 2019 chez Poulehouse, ce sont aujourd’hui deux acteurs de premier plan de la filière française, le groupe Cocorette et le couvoir français Novoponte qui s’associent avec la startup allemande Seleggt pour utiliser cette technique en France.
Ainsi, plus de 150 000 poulettes issues de sexage in ovo au 9
ème jour seront disponibles en France en 2020 démontrant la maturité de cette technologie qui permet une alternative au broyage des poussins.
Le brevet de l’université de Leipzig exploité par la société allemande Seleggt permet d’interrompre l’incubation dès le 9
ème jour, c’est-à-dire avant que l’embryon ne puisse ressentir la moindre douleur.Le président Macron et la chancelière Merkel se sont engagés à interdire le broyage des poussins d’ici fin 2021. À son tour, revenant sur cette mesure symbolique, le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a assuré sur RMC qu’il souhaitait voir arriver en France une technologie permettant l’interruption de l’incubation des « œufs mâles » même avant le 9ème jour.Vendus sous les marques Cocorette et Poulehouse, les œufs issus du sexage in ovo seront disponibles dans des enseignes de la grande distribution au deuxième semestre 2020.

« Avec le groupe Cocorette, en tant que leader de l’œuf alternatif nous avons à cœur d’innover et nous félicitons d’introduire l’arrêt du broyage des poussins mâles avec la meilleure technologie existante à ce jour. Il s’agit pour le groupe d’initier une démarche qui devrait se généraliser en 2021» déclare Pascal Lemaire, Président Directeur Général du Groupe Cocorette, « Nous prenons également l’engagement d’arrêter l’épointage des becs de ces poules. »

« Nous sommes fiers d’arriver à entrainer des acteurs de la filière à améliorer le sort des poussins. Chez Poulehouse nous créons un mode de production responsable et éthique en prenant soin des poules de leur naissance jusqu’à leur mort naturelle. Nous prenons aujourd’hui l’engagement que nos éleveurs partenaires n’utiliserons désormais que des œufs issus de sexage in ovo lors du renouvellement de leurs lots », indique Fabien Sauleman, président de Poulehouse.

« Notre profession d’accouveur doit évoluer et prendre en compte les attentes sociétales. En travaillant avec Seleggt en vue d’intégrer le sexage in ovo à J+9 le plus tôt possible, nous sommes en phase avec nos valeurs d’innovation depuis 10 ans », explique Loic Hervé, Directeur technique et commercial de Novoponte – Couvoir.

« La France est le plus gros marché de l’œuf en Europe et nous sommes heureux d’accompagner la filière française dans cette démarche éthique » affirme Ludger Breloh, Directeur général de Seleggt.

page1image41256160

Pourquoi est-il important de faire cette sélection avant le 10jour d’incubation ?

De multiples études (notamment celle du Department of Pathology, Oslo University Hospital HF 2015, et celle du comité scientifique du Bundestag 2017) montrent qu’après le 10jour le cerveau et les capacités sensorielles de l’embryon sont déjà actifs et lui font ressentir la douleur.

« Nous savons que le développement de l’embryon est très rapide, de notre point de vue il faut privilégier les solutions qui fonctionnent au stade le plus précoce possible et pouvant être déployées à grande échelle » déclare Ghislain Zuccolo, Directeur de Welfarm.

inscrit avec succès

Congratulations, you're registered on Babbler!

Discover now all the news waiting for you on Babbler: visit your newsfeed.!

Your topics have been selected, you can change it by clicking here