Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

arrow_back

Babbler allows PR people and reporters to collaborate a better way.

By joining Babbler you will be able to access hundreds of newsrooms and PR contacts from your industrie(s) and also share with them your upcoming needs.

Their newsrooms are already on Babbler

You're 1 click away from signing up

Previous

Nice to see you again !

Press release

Ecosia refuse de participer à la "vente aux enchères" déloyale de Google
timer minutes reading time minute reading time

Copy link
Ecosia, le moteur de recherche éthique à but non lucratif, confirme aujourd'hui avoir refusé de participer à la vente aux enchères, récemment annoncée par Google, offrant le privilège de devenir un moteur de recherche « par défaut » sur Android.

Ecosia demande à Google d'abandonner cette pratique contraire à l'éthique et de permettre aux utilisateurs de choisir le moteur de recherche qu'ils souhaitent, plutôt que de mettre aux enchères l'accès au plus offrant. 

 

Ecosia estime que la vente aux enchères est une pratique anticoncurrentielle de Google, conçue pour affirmer sa position monopolistique sur le marché. Elle entre également en contradiction avec la décision de la Commission Européenne de Juillet 2018, et est potentiellement discutable d'un point de vue juridique.

 

« Nous sommes profondément déçus que Google ait décidé d’abuser ainsi de sa position dominante sur le marché. Nous appelons les autres moteurs de recherche à boycotter cette vente aux enchères dommageable et à montrer à Google que son comportement n’est pas tolérable. »,déclare Christian Kroll, PDG d'Ecosia. 

 

« Nous utilisons nos revenus pour planter des arbres dans les zones touchées par la déforestation ou la désertification, et non pour se lancer dans des guerres d'enchères coûteuses et inutiles avec d'autres moteurs de recherche. Nous discuterons de nos options avec la Commission Européenne - c'est aux utilisateurs d'Android de décider du moteur de recherche qu’ils utilisent, et absolument pas à Google. », poursuit-il. 

 

Trois raisons pour lesquelles Ecosia ne participera pas aux enchères de Google :

 

·      Les droits fondamentaux ne doivent pas être mis aux enchères

 

Ecosia estime qu'il est contraire à l'éthique qu'une entreprise détenant une position dominante sur le marché comme Google Android discrimine l'accès à son service. La tentative de Google de vendre les droits d'accès à Android aux enchères est une offense à la Commission européenne et au principe d'égalité devant la loi.

 

·      Les moteurs de recherche reposant sur des objectifs précis seront évincés par des rivaux avides de profits

 

Les moteurs de recherche alternatifs qui se concentrent sur la protection de la vie privée ou sur des causes spécifiques (c'est-à-dire la lutte contre la crise climatique, la collecte de fonds au profit d'œuvres caritatives ou la protection de la vie privée des utilisateurs) ont peu de chances d’être compétitifs dans le cadre de cette proposition d'enchères. Les partenaires axés sur le profit, dont beaucoup ont accès à des annonces Google à forte valeur monétaire, ont automatiquement de meilleures chances de réussite dans cette configuration. Cela signifie que les concurrents qui sont motivés par des objectifs (et pas seulement par le profit) sont facilement retirés du processus d'enchères.

 

·      Google essaie de créer une pénurie artificielle

 

En limitant artificiellement les options utilisateur à trois concurrents, Google crée une rareté là où il n'y en a pas. Cela augmentera inutilement les coûts d'exploitation des autres moteurs de recherche et empêchera les nouveaux arrivants d'accroître leur part de marché.

 

inscrit avec succès

Congratulations, you're registered on Babbler!

Discover now all the news waiting for you on Babbler: visit your newsfeed.!

Your topics have been selected, you can change it by clicking here