Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

Nice to see you again !

Download this content

Fill in this form and allow the PR contact who posted this content to identify you.

Invalid email address
Press release

Exposition "Portée de l'effacement" du 28 Juin au 31 Aout 2018
timer minutes reading time minute reading time

Copy link
L’exposition collective intitulée “Portée de l’effacement” se tiendra à la Maison Juste à Paris du 28 juin au 31 Août 2018. L’événement réunira les artistes peintres Rachid Bakkar et Ahmed Ben Ben Ismail, deux artistes au riche parcours de peinture contemporaine marocaine.

La Maison Juste et Le Sous-Sol Art Gallery sont heureux de vous présenter l’exposition collective “Portée de l’effacement” de l’artiste Ahmed Ben Ismael et Rachid Bakkar. 


Exposition présentée du 28 Juin au 31 Août 2018.


Vernissage le 28 Juin 2018 à 18h à la Maison Juste : 4, Impasse Charles Petit (Paris).


L’exposition collective intitulée “Portée de l’effacement” se tiendra à la Maison Juste à Paris du 28 juin au 31 Août 2018. L’événement, organisé par Fréderic Marinet de la Maison Juste et Jemia Kamal Semlali du Sous-Sol Art Gallery Agadir, réunira les artistes peintres Rachid Bakkar et Ahmed Ben Ismail, deux artistes au riche parcours de peinture contemporaine marocaine. 


Fidèle à son combat pour la préservation de la nature, Rachid Bakkar offrira au public de nouvelles œuvres dédiées à son engagement. Longtemps adepte de la non-couleur qui transcrivait le sentiment de destruction de la nature, Rachid Bakkar continue de militer en faveur de l’environnement, cette fois avec de la couleur. Un changement dans sa façon de s’exprimer à travers la peinture pour mieux se rapprocher de son public, mais aussi de son sujet. Avec l’omniprésence du vert, couleur de l’espoir, l’artiste maintient cependant à travers sa peinture la sonnette d’alarme qu’il n’a cessé depuis des années de tirer pour attirer l’attention de tous afin de sauver ce qu’il considère comme l’essence de l’existence de l’humanité. 


Le sentiment de décadence et de destruction est aussi exprimé par l’artiste à travers la forme de cercueils retenue pour les dimensions des tableaux de l’artiste. Des œuvres aux dimensions étranges qui nous poussent à la réflexion sur le monde qui nous entoure et notre responsabilité dans son maintien et sa sauvegarde. 

 

C’est l’environnement de son enfance que raconte pour sa part Ahmed Ben Ismail à travers les toiles qu’il exposera au regard du public lors de cette exposition collective. Imprégné de ses premières années dans la médina de Marrakech, de cette ville aux milles couleurs, l’artiste reproduit à travers ses œuvres où se mêlent signes, symboles, chiffres énigmatiques et empreintes, un passé encore présent dans son imaginaire. De ce style et de ces teintes et lumières de terres, Ben Ismail dit que ce choix s’est fait de manière naturelle. 


A travers des toiles qui reproduisent un climat à la limite de l’énigme, Ahmed apporte tout le poids d’une expérience de recherches qui ont donné naissance à une technique personnelle de peinture. Un style qui rend hommage au travail des tisserands à travers par exemple le recours à des teintures végétales. Des nuances d’une réalité vivante qui expriment toute la fascination de l’artiste pour les vieilles médinas, ce même lieu qui l’a vu grandir. Sur ses toiles, Ahmed Ben Ismail retrace sa magie, son atmosphère et son aspect énigmatique.


à propos du Sous-Sol Art Gallery :


Fondée en 2010 à Agadir et dirigée par Jemia Kamal Semlali, le Sous-Sol Art Gallery est une galerie d’art contemporain qui présente des artistes engagés qui se renouvellent sans cesse, en exploitant de nouveaux médiums, supports et sujets. Depuis son ouverture, le Sous-Sol a organisé plusieurs expositions thématiques, individuelles et collectives. La galerie a réussit à rassembler un collectif d’artistes dont les œuvres reflètent une image composée de l’histoire des arts plastiques au Maroc, aux influences hybrides et multiples. Le Sous-sol Art Gallery, un espace de création et de rencontres artistiques, littéraires et musicales, se veut un laboratoire d’idées et d’imagination. 


à propos de La Maison Juste :


La Maison Juste est une revendication architecturale et immobilière d’éthique et de bon sens. Le projet combine aspects pragmatiques et sociologiques de l’architecture. Son but est de proposer à tous un habitat et un environnement proche, personnalisé et optimisé. Placé au coeur de la réflexion, l’habitant détermine l’habitat. Le programme La Maison Juste, conçu par l’architecte Frédéric Marinet, est la proposition militante d’un « bâtir autrement » servant un « habiter mieux ». Cette revendication est rendue possible par la prise en compte de tout élément architectural, technique ou matériel, des aspirations de vie des futurs résidents, et par la création d’un espace urbanistique global où chaque choix impacte positivement l’ensemble du collectif.


C’est Suite à la rencontre de Jemia Kamal Semlali, créatrice de la galerie, et de Frédéric Marinet, architecte et créateur de La Maison Juste, que le Sous-Sol évolue en s’implantant à Paris en 2017. Cette collaboration a permis de créer un véritable espace d’échange entre artistes, publics et passionnés.


Contact presse : 


Jemia Kamal Semlali 

Tel : +33 (0)6 59 62 92 59

Email : lesoussolartgallery@gmail.com


Pour suivre notre actualité : 


Facebook : https://www.facebook.com/Le-sous-sol-Art-gallery-450086765347987/

Instagram : https://www.instagram.com/lesoussolartgallery/

  • Art
  • Cinéma
  • Com - Média
  • Communication
  • + 5
  • Culture
  • Littérature
  • Photographie
  • Presse
  • Réseaux sociaux