Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

arrow_back

Babbler allows PR people and reporters to collaborate a better way.

By joining Babbler you will be able to access hundreds of newsrooms and PR contacts from your industrie(s) and also share with them your upcoming needs.

Their newsrooms are already on Babbler

You're 1 click away from signing up

Previous

Nice to see you again !

Press release

Guérisons extraordinaires au-delà des certitudes (médicales)
timer minutes reading time minute reading time

Copy link
Un non-voyant qui lit à nouveau l'heure sur sa montre, un tétraplégique qui se remet à marcher...
<p>Guérisons extraordinaires au-delà des certitudes (médicales)</p>

Click to get original image size

Guérisons extraordinaires au-delà des certitudes (médicales)

Un non-voyant qui lit à nouveau l’heure sur sa montre, un tétraplégique qui se remet à marcher... Les guérisons extraordinaires fascinent et questionnent les fondements de la maladie et du lien entre corps et esprit. Porteuses d’espoir, elles chamboulent nos croyances sur le possible et l’impossible en matière de santé et nous invitent à réconcilier la médecine moderne avec l’esprit et l’inexpliqué.

Guérison " spontanée ", " remarquable ", " miraculeuse "... Les adjectifs ne manquent pas pour définir ce phénomène, pourtant rare. Guérir de manière extraordinaire, c’est voir sa maladie disparaître, totalement ou partiellement, sans traitement médical ou alors qu’elle est habituellement irréversible ou incurable. Mais qu’ont en commun ces patients qui déjouent tous les pronostics ? Peut-on en tirer des leçons sur notre façon de soigner ou, en tant que patients, d’agir face à la maladie ?

-Combien de guérisons inexpliquées ? :

->Entre 1864 et 1992, 1 574 cas de guérisons inexpliquées (de malades ne prenant pas de traitements) ont été recensés dans le monde.

->70 % de ces cas concernent des cancers, 30 % d’autres maladies. Soit une guérison miraculeuse pour 300 000 malades, toutes pathologies confondues ; une pour 100 000 concernant les cas de cancers.

->Seules vingt publications scientifiques sont en moyenne publiées chaque année dans le monde sur le sujet des guérisons extraordinaires (généralement pour recenser un cas particulier).

-Guérir à l’insu des médecins :

La plupart des guérisons extraordinaires se produisent à l’insu des médecins. Au cœur du processus se trouve, dans certains cas, le patient et sa volonté, sa croyance en sa propre guérison, dans d’autres, le hasard, la foi ou le " miracle " qui arrive sans qu’on ne l’ait même cherché. Le neurologue Antoine Moulonguet (alias Antoine Sénanque), l’explique dans Guérir quand c’est impossible (éd. Marabout) : " J’étais comme les autres, dans la peau d’un médecin contemplatif. Je donnais les traitements qu’il fallait, je faisais ce qu’on m’avait appris à faire, mais je voyais que les mouvements profonds, qui changeaient du tout au tout l’évolution des maladies, s’opéraient sans nous. " Ce neurologue, qui n’a quasiment que des patients qui ne guériront pas de leur pathologie, raconte comment son parcours face à ces " condamnés " – et face aux cas qui font exception – l’a poussé à " réconcilier science et croyance " pour se rapprocher d’une médecine qui " intègre la part spirituelle de l’être humain " dont la " négligence " actuelle " coûte cher au patient ".

-Puiser de l'espoir :

À l’ère de la médecine centrée sur un corps vu comme morcelé, à l’heure où certains envisagent la santé de demain par l’ajout de prothèses technologiques, ces guérisons pourraient révéler les clefs de processus profonds qui nous échappent. Certaines s’expliquent de façon pragmatique, d’autres demeurent auréolées de mystère. De la guérison par la visualisation au rire, en passant par des thérapies alternatives ou des changements de vie radicaux, vous pourrez puiser en chacun d’eux de l’espoir, voire un certain émerveillement.

-Retrouver la force de notre esprit :

Certaines guérisons, qui paraissent miraculeuses de prime abord, sont heureusement explicables, voire reproductibles. C’est le cas notamment pour certaines douleurs chroniques ou neuropathiques, fruits d’un cercle vicieux, d’un " piège du cerveau " qui reste dans " une logique figée ", comme l’a découvert le médecin psychiatre Michael Moskowitz, inventeur de la méthode Mirror et lui-même concerné par ce type de douleurs. Sa méthode a permis de guérir de nombreux patients " incurables " en s’inspirant d’un des principes fondamentaux de la neuroplasticité. En effet, deux neurones qui s’activent ensemble se connectent ensemble. Par exemple, lorsque nous apprenons l’alphabet, nous associons le visuel de la lettre " a " avec le son " a ", et cette connexion se renforce à chaque répétition. En cas de douleur chronique, le patient associe un mouvement, une zone de son corps à la douleur et continue à avoir mal malgré la disparition du stimulus initial.

Michael Moskowitz propose donc à ses patients de " pirater " le signal douloureux lorsqu’il leur parvient en forçant le cerveau à accomplir une autre tâche que celle de traiter la douleur. En demandant aux patients d’en finir avec les attitudes passives qui consistent à avaler une pilule ou subir une injection en " vivant dans l’attente de la prochaine consultation ", ce praticien leur a permis de découvrir les formidables pouvoirs de leur esprit sur leur corps.

Toutes les habitudes de vie saine favorisent évidemment les bonnes capacités de votre corps à se guérir dès qu’il le faut et suffisamment tôt pour éviter le développement des maladies. Mais certaines sont plus importantes que d’autres et sont donc à adopter en priorité. D’autres astuces ou médecines non conventionnelles permettent également de donner un coup de fouet à nos capacités naturelles d’autoguérison et peuvent être utilisées en prévention ou pour accompagner une guérison.

-Respecter notre rythme de sommeil

-Sus au stress  !

-L’acupuncture, alliée de choix de notre immunité...

(Source : AlternativeSante)

Cependant, la psycho-neuro-immunologie (PNI) tente d'ouvrir les esprits aux relations entre nos systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire.

Voilà pourquoi après pas mal de recherche, nous avons créé un nouveau protocole pour ouvrir l'ensemble des sphères. Protocole Idiopathique (idiopathique : Se dit d'une affection qui est définie en elle-même et n'est ni la conséquence ni la complication d'une autre).

inscrit avec succès

Congratulations, you're registered on Babbler!

Discover now all the news waiting for you on Babbler: visit your newsfeed.!

Your topics have been selected, you can change it by clicking here