Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

arrow_back

Babbler allows PR people and reporters to collaborate a better way.

By joining Babbler you will be able to access hundreds of newsrooms and PR contacts from your industrie(s) and also share with them your upcoming needs.

Their newsrooms are already on Babbler

You're 1 click away from signing up

Previous

Nice to see you again !

Press release

Jardin Thérapeutique en pédopsychiatrie à l'hôpital Femme Mère Enfant-HCL
timer minutes reading time minute reading time

Copy link
L'hortithérapie* et le jardin sensoriel figurent parmi les approches non médicamenteuses qui ont fait leurs preuves dans de nombreux établissements de santé et de soin.
<p>Jardin thérapeutique de l'HFME-HCM ©Hospices Civils de Lyon</p>

Click to get original image size

Jardin thérapeutique de l'HFME-HCM ©Hospices Civils de Lyon

Créer un lieu ressourçant, ludique pour améliorer le quotidien des enfants hospitalisés, tel est le projet de l’hôpital Femme Mère Enfant de Bron-HCL (HFME). La mise en œuvre a été confiée à La Vie en Roses, entreprise spécialisée dans la conception à visée thérapeutique. La création du jardin thérapeutique a été rendue possible grâce au soutien de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, de la Fondation APICIL contre la douleur et de la Fondation HCL.

L’hortithérapie* et le jardin sensoriel figurent parmi les approches non médicamenteuses qui ont fait leur preuve dans de nombreux établissements de santé et de soin. À l’HFME, c’est environ 1 000 patients par an qui se trouvent concernés par le projet. L’équipe du service Pédopsychiatrie de l’hôpital Femme Mère Enfant-HCL (HFME) propose aux jeunes patients âgés de 3 mois à 18 ans, une nouvelle activité autour du jardin.

*L'hortithérapie désigne la thérapie physique et psychique par la nature en s'intéressant à l'action du jardinage sur le corps, l'intellect, le psychisme et le mental. L'horticulture sous forme de jardinage thérapeutique sert de support pour aider et traiter diverses pathologies relevant du cerveau.

 

LE PROJET « JARDIN THÉRAPEUTIQUE »

La terrasse de 75m2 a été réaménagée et comprend un coin jardinage pour cultiver, agir, prendre soin, récolter ; un espace ludique pour jouer, partager et rire ; un espace de rencontrespour échanger, se reposer et contempler et enfin un « jardin des sens » pour entendre, regarder, toucher, sentir et voir.

Trois types d’enfants hospitalisés sont concernés :

- Les enfants accueillis dans le cadre de l‘urgence psychiatrique bénéficient d’un espace de respiration, évitant la sensation d’enfermement, et trouvent un support de cohésion sociale ;

- Les enfants accueillis pour des séjours programmés (troubles de l’humeur, troubles du comportement alimentaire…) découvrent un lieu végétalisé relaxant, dédié à la création et à la stimulation des 5 sens. Ils peuvent ainsi améliorer leur estime d’eux-mêmes grâce à une activité efficace et reproductible, organisée et structurée dans la durée (jardinage) ;

- Les enfants adressés pour bilan de troubles du neuro-développement et/ou des apprentissages sont observés et évalués à travers leurs habiletés extrascolaires. Ils sont également sensibilisés au repérage du temps qui s’écoule et au rythme des saisons.

Ces espaces sont entretenus par le personnel et les patients du service.

 

La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et la Fondation HCL ainsi que la Fondation APICIL contre la douleur ont subventionné le projet. La Fondation APICIL soutient ce projet à hauteur de 25 000€ afin d’aménager le jardin thérapeutique.


UN ESPACE DE RÉPIT, DES ATELIERS THÉRAPEUTIQUES ET UNE OUVERTURE SUR L’EXTERIEUR

La transformation des terrasses existantes au 6ème étage de l’HFME en espace de déambulation et en jardin thérapeutique pour les jeunes patients du nouveau service de Pédopsychiatrie et leurs familles permet de :

-        Favoriser la liberté d’aller et venir,

-        Lutter contre le sentiment d’enfermement lié à l’hospitalisation et améliore le confort des patients,

-        Promouvoir l’autonomie des patients et le développement d’une relation positive entre enfants et professionnels.

-        Soutenir la rencontre dans un cadre apaisant, neutre, non médicalisé, renforcer les liens positifs entre parents et enfants.

-        Offrir la possibilité d’activités thérapeutiques nouvelles.

-        Favoriser la concentration, l’expérience sensorielle, la régulation émotionnelle et les aptitudes sociales.

 

 

Témoignage du Dr Olivier REVOL, Chef du Service de psychopathologie et du développement de l’enfant et de l’adolescent : « Nos patients présentent des troubles du développement, des difficultés d’apprentissage, des troubles du comportement (hyperactivité, troubles du sommeil, dépression, phobie scolaire, anorexie…), des troubles de la régulation émotionnelle ou d’adaptation socio-relationnelle. Les activités de jardinage aident à se canaliser, à s’apaiser et permettent de travailler les capacités physiques et motrices. En travaillant sur les plantes, ils apprendront à se responsabiliser en respectant le vivant ; l’attente des récoltes au fil des semaines et des saisons leur permettra d’aiguiser leur patience. Ils observeront le cycle de la faune et de la flore tout en apprenant l’autonomie, en utilisant l’outillage par exemple. Les récoltes pourront être utilisées lors des ateliers de cuisine organisés dans le service ; les aromates seront également consommés en infusion lors des tisanes du soir. »

 

L’HORTITHÉRAPIE, UNE APPROCHE NON MÉDICAMENTEUSE INNOVANTE

L’hortithérapie et le jardin sensoriel figurent parmi les approches non médicamenteuses qui ont fait leur preuve dans de nombreux établissements de santé et de soin en matière de lutte contre la douleur morale.

 

L’introduction dans les services hospitaliers d’éléments de mobilier et d’architecture rappelant l’espace familier et domestique favoris l’apaisement des conduites violentes et dangereuses. Les compétences sociales, la mémoire, le contrôle émotionnel et la conduite sont significativement améliorés par des activités de jardinage.

 

Tous les enfants bénéficiaires de l’atelier sont évalués au décours de l‘hospitalisation par des méthodes variables selon les indications d’hospitalisation.

-        L’état de stress et l’humeur des enfants passés par l’urgence ou dans le cadre d’hospitalisations programmées seront évalués par des échelles spécifiques et l’observation de leurs psychologues et médecins.

-        Les compétences des enfants hospitalisés pour bilan de troubles du développement seront analysées en synthèse, l’atelier jardin étant un des maillons de l’observation de leurs difficultés.


Pour plus d'informations sur le jardin thérapeutique, téléchargez le dossier de presse en pdf.


CONTACT PRESSE

Wilma Odin - wilma.odin@buro2presse.com - 06 83 90 25 64

inscrit avec succès

Congratulations, you're registered on Babbler!

Discover now all the news waiting for you on Babbler: visit your newsfeed.!

Your topics have been selected, you can change it by clicking here