Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

Nice to see you again !

Download this content

Fill in this form and allow the PR contact who posted this content to identify you.

Invalid email address
Press release

L'hypnose à l'hôpital : un autre rapport au corps et à la douleur
timer minutes reading time minute reading time

Copy link
lhypnose-a-lhopital-un-autre-rapport-au-corps-et-a-la-douleur

Click to get original image size

La Fondation APICIL contre la douleur et le Centre Hospitalier de Bligny s’engagent ensemble contre la douleur en développant la pratique de l’hypnose sur l’ensemble des services de l’hôpital. Les équipes (médecins, psychologues, infirmiers, kinésithérapeutes, aides-soignants) se sont formées à cette approche psycho-corporelle, nommée hypnoanalgésie. En complément des traitements classiques, l'hypnoanalgésie* a notamment pour effet de contribuer à améliorer la relation et la communication entre le patient et le soignant lors de soins douloureux.

* Hypnoanalgésie : Hypnose pour soulager la douleur


L’hypnose utilisée contre la douleur - hypnoanalgésie - est avant tout un style de communication, une manière d’être en relation avec l'autre. Cette pratique contribue à utiliser le potentiel des patients, afin de leur permettre d'acquérir plus de confort en devenant des partenaires actifs. L’hypnose permet aux patients de contrôler la douleur en mobilisant des ressources internes et en travaillant avec l’imaginaire car le corps est sensible au langage des images. C’est un phénomène naturel, un mode de fonctionnement particulier du cerveau, un processus qu’il est possible d’apprendre facilement afin de l’utiliser soi-même ; on parle alors d’autohypnose.


Avec comme objectif de former 60 personnes sur 3 ans, la pratique de l’hypnose au centre hospitalier de Bligny se déploie sur l’ensemble des services de l’hôpital. En janvier et février 2017, 19 personnes (4 médecins, 12 IDE*, 2 aides- soignantes et 1 psychologue) ont participé aux 6 jours de formation en hypnose médicale et Techniques d’Activation de Conscience (TAC) animés par le Dr Jean BECCHIO, directeur du DIU d’hypnose clinique de Paris XI. Cette formation basée sur les aspects théoriques et sur des exercices pratiques fut un grand succès.Elle est programmée de nouveau pour ce début d’année 2018 (3 médecins, 9 IDE, 1 aide-soignante, 2 psychologues, 3 kinésithérapeutes, 1 diététicienne) et pour 2019. Afin de maintenir la dynamique et de continuer à se former, des rencontres régulières sont proposées. Les personnes formées à l’hypnose sont invitées une fois par mois à un temps appelé « intervision », temps d’échange sur la pratique de l’hypnose. Une dizaine de personnes est en général présente. Un après-midi de supervision avec le Dr jean Becchio est également programmé en avril prochain. A ce jour, les retours sont positifs tant au niveau des patients que du personnel médical et soignant.


Pour plus d'informations, téléchargez le dossier de presse en pièce jointe.


Contact Presse :

Wilma Odin-Lumetta - wilma.odin@buro2presse.com - 06 83 90 25 64

Nathalie Aulnette - 21 place Bellecour, 69002 Lyon, 04 78 38 44 70

www.fondation-apicil.org

  • Bien-être
  • Innovation - e-Santé
  • Médecine
  • Santé