Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

arrow_back

Babbler is a free tool for journalists
Do not suffer news anymore, control it


By signing up you will be able to contact hundreds of press officer :
Caroline Grangie
Leboncoin
Media relation manager
Manon Guignard
Uber
Communication Associate
Sheherazade Renoux
PMU
Communication Manager

To learn more, watch the video

You're 1 click away from signing up
What is Babbler!

Previous

Nice to see you again !

Press release

Plateformes Freelance : les Freelance peuvent-ils s'en passer ?
timer minutes reading time minute reading time

Copy link
Être Freelance est le rêve de beaucoup de Français : liberté, pas de hiérarchie, ... On voit chaque jour de nouvelles plateformes de mise en relation Freelance / Entreprise. Les "anciens" Freelance s'en plaignent, mais pourront-ils longtemps s'en passer ? Que vont-ils perdre ?
plateformes-freelance-les-freelance-peuvent-ils-sen-passer

Click to get original image size

Je me suis lancé en tant que Freelance en 2015, en parallèle de mes études en alternance. Mon but était clair : développer un complément de revenu tout en restant libre : pouvoir arrêter quand je le voulais, travailler quand je le voulais. Petit à petit cette activité a pris le pas. Mes premiers clients je les ai trouvé sur leboncoin ... c'était une première étape. Puis j'ai découvert les plateformes de Freelance. Ces plateformes qui mettent en relation des indépendants avec des entreprises. La promesse ? Ne plus prospecter des clients, gagner du temps et être bien rémunéré.


De loin ces plateformes font rêver beaucoup de personnes souhaitant se lancer dans le Freelancing. Pourtant, quand on est interroge des consultants / indépendants / Freelance exerçant avant l'arrivée de toutes ces plateformes, on entend un autre son de cloche : des tarifs tirés vers le bas, une concurrence déloyale, des clients "radins", des missions inintéressantes.


Le mieux étant de se forger sa propre opinion, j'ai décidé de me lancer sur plusieurs plateformes. Aujourd'hui j'en connais pas mal, mais il en sort presque tous les jours. Il suffit de taper sur Google "Plateforme Freelance", et de regarder les liens sponsorisés Adwords, rien que sur le marché francophone on peut dénombrer des dizaines et des dizaines de plateformes.


Elles n'ont pas toutes le même fonctionnement. Certaines sont généralistes comme 5euros.com, Malt ou Crème de la Crème, d'autres sont plus spécialisées comme FreelanceRepublik (Informatique) ou Redacteur.com (rédaction). Par contre elles ont toutes en commun une chose : elles jouent le rôle de tiers de confiance. Elles garantissent donc les transactions entre les indépendants et les entreprises.


Cette garantie, le client ou le Freelance la paye via une commission que prélève la plateforme sur chaque mission. Les commissions varient d'une plateforme à une autre, en moyenne 15%.


Quel est l'inconvénient principal des plateformes et pourquoi sont-elles critiquées ? Car elles tirent les prix vers le bas. La plupart des métiers sont concurrentiels, seulement sur les plateformes la concurrence est féroce. Comme si sur un marché, on retrouvait 20 maraichers qui vendaient exactement les mêmes produits, mais avec des qualités et des prix qui peuvent être très différents.


Pour le client cela devient compliqué de choisir, et certains Freelance peuvent être défavorisés. Donc cela a tendance à tirer les prix vers le bas, pour le bien des clients bien évidement. Est-ce si dérangeant au final ? Les nouveaux y trouvent leur compte, ils acquièrent de l'expérience et obtiennent leurs premiers clients facilement, les plus expérimentés se démarquent.


Ce n'est pas différent sur le marché du travail : un stage est rémunéré environ 500€ / mois ... Pourtant un stagiaire peut faire le même travail qu'un salarié classique.


Personnellement, grâce au Freelance et surtout aux plateformes, j'ai énormément appris en seulement 3 ans. Je n'ai quasiment jamais prospecté à part durant mes premiers mois. Aujourd'hui, les plateformes me permettent de dégager un revenu suffisant pour vivre comme un cadre moyen Français.


Les plateformes prennent plus de plus en de place dans l'univers du Freelancing, d'ici 5 ans, que deviendront les Freelance qui ne s'y seront pas inscrit ? Car sur les plateformes, tout fonctionne à la réputation, mais la réputation qui est prise en compte est seulement la réputation acquise sur la plateforme, je parle ici des avis positifs affichés sur les profils des Freelance et faisant parti intégrante des algorithmes des plateformes qui mettent en avant certains Freelance et pas les autres.


Ceux qui s'inscriront trop tard auront peu de chance de se faire une place, même si ce sont les meilleurs.


Le retard sera quasiment impossible à combler ...


  • B2B
  • Business
  • Éducation - RH
  • Emploi
  • + 8
  • Enseignement
  • High-Tech
  • Innovation
  • Numérique
  • Software
  • Startup
  • Tech
  • Web
inscrit avec succès

Congratulations, you're registered on Babbler!

Discover now all the news waiting for you on Babbler: visit your newsfeed.!

Your topics have been selected, you can change it by clicking here

  • B2B
  • Business
  • Éducation - RH