Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

Download this content

Press release

Vous ne recevez plus votre pension alimentaire ?

Copy link

Vous ne recevez plus votre pension alimentaire ?


Suite à votre rupture (divorce ou séparation), vous avez obtenu la garde vos enfants. Votre ex-conjoint a été contraint de vous verser une pension alimentaire. Lors des premiers mois, aucun incident de paiement n’était à signaler. Malheureusement, la situation s’est dégradée avec le temps et vous êtes confronté(e) à un arrêt brutal des versements. Le premier réflexe reste le téléphone ! Problème : votre ex-conjoint ne répond plus ou a changé de numéro. Sa nouvelle adresse est introuvable. Il vous est impossible de pratiquer une saisie sur salaire ou sur les comptes bancaires. Que devez-vous faire ?

Rapprochez-vous de votre CAF pour continuer à toucher votre pension alimentaire


La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) peut vous venir en aide. En effet, si votre ex-conjoint arrête brutalement le versement de la pension alimentaire, (pas de salaire, pas de compte en banque connu ou s’il a déménagé sans laisser d’adresse) vous êtes en droit de vous adresser à votre CAF.

Par son intermédiaire, vous pouvez obtenir le versement d’une allocation dite de soutien familial (ASF), à titre d’avance. Ainsi, la CAF vous verse le montant de votre pension alimentaire à la place de votre ex-conjoint. De son côté, la CAF se charge d’engager des démarches afin de récupérer le montant de la pension alimentaire auprès de l’autre parent.

Cette démarche est simple, efficace et sans contrainte. Nul besoin de faire intervenir un huissier de justice pour récupérer les sommes dues.


Les conditions à remplir


Votre CAF peut vous aider, mais pour cela il faut répondre à certaines conditions :

-      Tout d’abord, vous devez vivre seul(e) : cette allocation ne peut être versée si vous vous mariez, vous remariez, vous pacsez ou si vous vivez en concubinage.

-      Vous devez résider en France.

-      Enfin, vous devez avoir au moins 1 enfant à charge : l’autre parent ne participe plus depuis au moins 1 mois à l’entretien de l’enfant ou des enfants.

Si vous ne répondez pas aux critères requis, la CAF peut toujours vous être utile pour récupérer les sommes dues auprès de l’autre parent. Ainsi, vous pouvez donner mandat à cet organisme public afin qu’il engage des démarches pour récupérer ces sommes. Un formulaire d’aide au recouvrement des pensions alimentaires est prévu à cet effet.  


Bon à savoir


 L’ASF peut vous être versée même si vous ne rencontrez aucun problème pour percevoir votre pension alimentaire.

En effet, si votre ex-conjoint vous verse régulièrement et intégralement cette pension mais que son montant est inférieur à celui de l’ASF (104,75 euros par enfant à charge si vous élevez seul(e) votre enfant et 139,58 euros par enfant à charge si vous avez recueilli un enfant privé de l’aide de ses deux parents), vous pouvez en faire la demande.

Cette aide peut être versée jusqu’au vingtième anniversaire de vos enfants.








  • Politique - Société
  • Social