Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

arrow_back

Babbler is a free tool for journalists
Do not suffer news anymore, control it


By signing up you will be able to contact hundreds of press officer :
Caroline Grangie
Leboncoin
Media relation manager
Manon Guignard
Uber
Communication Associate
Sheherazade Renoux
PMU
Communication Manager

To learn more, watch the video

You're 1 click away from signing up
What is Babbler!

Previous

Nice to see you again !

Speaker

"La naissance ça fait peur…
timer minutes reading time minute reading time

Copy link
…parce que quand on arrive on ne connait personne !" (Alma, 6 ans). Les peurs, les angoisses, nos enfants ne sont pas épargnés par le stress. 48% des 5-12 ans seraient stressés et 31% auraient déjà consulté. Voici quelques leviers simples à mettre en place cet été pour une rentrée plus douce.
la-naissance-ca-fait-peur

Click to get original image size

Roulin Estelle

Le fantasme de l'enfance, c'est l'insouciance : des petits être joyeux et légers qui sautillent sur le chemin de l'école, le nez en l'air, poursuivant un papillon…

La réalité, que nous observons régulièrement à la Carabane, c'est plutôt des enfants qui absorbent comme des éponges le stress de leurs parents et qui le superposent au leur, endogène : peur de ne pas « assurer », peur de se tromper, peur d'être en retard, peur d’être différent. Les conséquences sont douloureuses : sommeil compliqué, perte de confiance, rivalités dans les fratries et dans les classes… La liste est longue !

A vouloir faire vivre nos enfants comme des adultes, on les propulse dans un monde de responsabilités qui n'est pas le leur alors qu’on sait aujourd’hui que le stress est bloquant pour la créativité et l’épanouissement, qu’il génère agressivité et colère. Toutefois il fait aujourd’hui partie intégrante de notre vie et bien que nous soyons tous conscients du problème et tentions de limiter son impact sr nos enfants, notre vie quotidienne nous rattrape parfois et nous conduits à des comportements stressants.


Afin de repartir du bon pied à la rentrée et d’étirer un peu la bulle des vacances, voici quelques clés pour vous aider à alléger un peu cette pression :


-      Ne les laissez pas tout choisir, c’est une interprétation erronée de l’autonomisation de l’enfant : pour tout ce qui concerne la santé (mettre un pull ou non, ça rentre dans ce cadre !), la sécurité, le respect, ne leur demander pas leur avis, c'est vous qui décidez. Aucune nego. Vous gagner du temps et il gagne en insouciance.

-      Aidez-les à anticiper : un tableau visuel de la semaine les aide à se repérer dans le temps qui est le facteur majeur de stress chez l'enfant. Limitez aussi les activités : deux par enfant, au primaire, c’est suffisant. Par exemple hip-hop et « philosophie à la Cabane » ! :D

-      Une évidence mais qu'on oublie parfois dans la précipitation : aimez-les sans condition. Pas de chantage affectif (« ça me ferait plaisir si… »). Le livre « mon amour », tendre et fin, est un magnifique support qui peut être lu à n'importe quel âge et aide au quotidien à relativiser toutes les situations de blocages donc de stress. Les câlins ont aussi un énorme pouvoir anti-stress : notre cerveau produit alors dopamine et ocytocine, les molécules du bien-être et de la confiance en soi. N'hésitez pas, ils désamorcent beaucoup de situations de crise !


Pour résumer, gardons toujours en tête le message essentiel : « je t'aime sans condition et quoi que tu fasses. (mais range ta chambre quand même… ;) » Un beau programme pour la rentrée !

  • Actu
  • Éducation
  • Éducation - RH
  • Famille
  • + 1
  • Kids
inscrit avec succès

Congratulations, you're registered on Babbler!

Discover now all the news waiting for you on Babbler: visit your newsfeed.!

Your topics have been selected, you can change it by clicking here

  • Actu
  • Éducation
  • Éducation - RH