Manora

Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

Speaker

Une ou des céramiques ?
timer minutes reading time

Copy link

La céramique. Un terme générique qui cache différentes réalités. D’abord des matières, le grès, la faïence ou encore la porcelaine pour les plus utilisées par les artisans-créateurs. Ensuite des applications, la décoration, l’art de la table ou encore le bijou. Zoom sur une matière travaillée avec art par nos artisans.


Redonner ses lettres de noblesse au grès


Si le grès est reconnu pour sa robustesse, son caractère brut lui fait souvent défaut. Il est pourtant la matière de prédilection de nombreux artisans céramistes qui le manient avec dextérité pour réaliser des œuvres d’exception. A l’instar du chef cuisinier capable de sublimer un produit simple du quotidien grâce à sa maîtrise technique et à sa créativité, l’artisan-céramiste revisite le grès pour nous surprendre.

Le grès est une matière originelle, entièrement naturelle, qui existe sans manipulation préalable de l’Homme. Il représente le retour aux sources, le travail pur de la terre, si prisé à une époque où tout va (trop) vite et où tout est changement et altération. C’est pourquoi de nombreux artisans céramistes prennent un réel plaisir à redonner ses lettres de noblesse à cette matière naturelle certes mais sublimée par le savoir-faire manuel de l’artisan. Du façonnage (homogénéisation de la matière) à l’émaillage en passant par les différentes cuissons (jusqu’à 1280°C !), l’artisan travaille la matière avec soin pour la transformer en création exceptionnelle.


théière en grès, céramique


Ce retour à la terre mère est plébiscité par de nombreux artisans à l’instar de Matthieu, le créateur de Terra Nossadécouvert par Manora. Le nom de sa marque lui-même est d’ailleurs un hommage à cette matière naturelle et à la proximité qu’il souhaite réinstaurer entre l’Homme et elle. Le grès est ainsi sa matière de prédilection qu’il cuit, émaille et repousse à souhait pour nous offrir des pièces dont la précision et la finesse parlent mieux que les mots pour redorer le blason de cette matière primaire !


Candide porcelaine façonnée par l’Homme


Blanche et séduisante de candeur, la porcelaine est prisée par les céramistes. Supportant des températures allant jusqu’à 1400°, elle devient translucide au moment de la vitrification, ce qui lui donne un caractère à la fois délicat et mystérieux. La porcelaine souffre cependant d’une idée reçue : sa fragilité. En effet, contrairement aux a priori, la porcelaine est l’une des céramiques les plus solides !


bague porcelaine et or artistique


Contrairement au grès, la porcelaine n’existe pas dans la nature et est le résultat du mélange de trois roches : le kaolin, le quartz et le feldspath. Une fois la pate fabriquée, la porcelaine peut être façonnée de nombreuses façons : par modelage, coulage ou encore calibrage, les techniques sont nombreuses pour donner la forme désirée à la matière. Comme pour le grès, il faudra procéder à une cuisson en deux étapes avant d’obtenir le résultat final qui peut ensuite être complété par des décors en émaux ou en or par exemple.

L’or, ou plus exactement le filet d’or pour être précis, c’est le choix fait par Jordane Somville, bijoutière céramiste dénichée par Manora, pour faire entrer la porcelaine dans le monde du bijou. Jordane nous a livré son interprétation très personnelle de cette matière qui est au cœur de son univers. Pour elle, c’est justement parce qu’elle n’existe pas dans la nature que cette matière est intéressante, parce que dès sa création, l’Homme y a joué un rôle. Un sujet fascinant pour notre artisan qui est aussi l’auteur d’une thèse sur les premiers gestes de l’Homme !

 

Deux matières, deux écoles, mais à la fin, une envie commune de sublimer la terre pour nous offrir des pièces d’exception.

Bonin Laurie

  • Actu - Tendances
  • Art de la table
  • Business
  • Com - Média
  • + 11
  • Communication
  • Déco
  • Femme
  • Innovation
  • Intérieur
  • Maison
  • Marketing
  • Mode
  • Numérique
  • Portraits
  • Startup