Contact PR

To use this feature, join Babbler easily !

arrow_back

is a free tool for journalists
Do not suffer news anymore, control it


By signing up you will be able to contact hundreds of press officer :
Caroline Grangie
Leboncoin
Media relation manager
Manon Guignard
Uber
Communication Associate
Sheherazade Renoux
PMU
Communication Manager

To learn more, watch the video

You're 1 click away from signing up
What is Babbler!

Previous

Nice to see you again !

Video

Acheter une société : quelles précautions à prendre ?
timer minutes reading time minute reading time

Copy link

Acheter une société : quelles précautions à prendre ?



A défaut de créer une société, pourquoi ne pas en racheter une ? C’est une belle aventure mais vous devez être prudent(e) ! Le rachat d’une société peut révéler de très mauvaises surprises. Prenez un maximum de précautions afin d’éviter toutes désillusions.


L’essentiel des vérifications à effectuer


Si la création d’une société s’avère être risquée, le rachat d’une entreprise n’est pas sans danger. Certaines précautions s’imposent avant de procéder au rachat d’une société :


-      Faites vous aider par des spécialistes de chaque domaine afin d’examiner au mieux la société.

-      Comparez le prix proposé par rapport à d’autres achats similaires dans le même secteur d’activité afin d’acheter au prix du marché.

-      Etudiez les 3 derniers bilans et les comptes de résultat (CR) de la société. Vérifiez l’exactitude de ces déclarations.

-      Contrôlez les éléments qui composent la société, c’est à dire l’actif et le passif. L’actif c’est ce que possède la société : la clientèle, le contrat de location, le matériel, le stock, les dettes des clients et la trésorerie. Le passif c’est ce que la société doit, à savoir, les emprunts, les dettes fournisseurs, les dettes fiscales et sociales.

-      Signez une convention de garantie de passif avec le vendeur. Il s’agit d’une protection contre les passifs de la société non indiqués par le vendeur au moment de la vente.


Des points de vigilance accrue


Si possible, essayez de trouver les raisons pour lesquelles la société est vendue. Il peut s’agir d’un départ à la retraite ou de l’envie de réaliser une plus-value. Mais, vérifiez au-delà des raisons avancées par le vendeur.


Ne vous laissez pas tromper par une présentation trop flatteuse de la société : vérifiez la consistance véritable de l’actif. Contrôlez que le stock existant : est-il en bon état ? est-il vendable ? Vérifiez à quel moment les dettes ont été contractées. Une dette trop ancienne ne peut être récupérée.


Enfin, il est fortement conseillé d’insérer une « clause de non-concurrence » (disposition permettant de limiter la concurrence) au sein du contrat. Elle permet d’empêcher le vendeur d’accomplir tout actes lui permettant de détourner la clientèle cédée. 


4 conseils avant l’achat


Avant de finaliser le rachat de votre future société, pensez à :


-      Procéder à une analyse financière précise.

-      Etudier très soigneusement tous les contrats.

-      Vérifier que la société répond aux normes en vigueur, sans avoir à faire de lourds investissements.

-      Analyser la partie sociale, c’est-à-dire les contrats de travail, les salaires, les avantages consentis aux salariés.






  • Business
  • Management
  • Politique - Société
  • Social
inscrit avec succès

Congratulations, you're registered on Babbler!

Discover now all the news waiting for you on Babbler: visit your newsfeed.!

Your topics have been selected, you can change it by clicking here

  • Business
  • Management
  • Politique - Société